Lectures à la carte

Pour la sixième année "Lectures à la carte", une compagnie créée en 2002 par Monique Jouvancy, comédienne et écrivain, propose aux différentes bibliothèques et médiathèques de la région un choix de dix romans parus à l'automne. Cette forme de lecture, toute simple à deux voix, a pour but de partager nos coups de coeur avec le public des bibliothèques, sans autres critères de choix que notre propre plaisir de lecteur. Partager ce plaisir c'est d'abord dire pourquoi ce livre nous a plu, présenter brièvement l'auteur et ensuite et surtout lire quelques pages de manière à vous faire entrer d'emblée dans son univers, à vous faire entendre sa langue particulière.

 

Vendredi 6 octobre 2017 à 20h30 à la médiathèque.

 

Entrée libre

 

Malvoyant
Thème par défaut

Les romans présentés

Daniel Avner a disparu

par Elena Costa
Les parents et la soeur de Daniel ont été déportés. L'armistice signé, son grand-père l'envoie chaque jour au Lutetia dans l'espoir d'obtenir des informations sur le sort des siens. Le vieil homme maltraite Daniel qui accepte la douleur sans protester. A la mort de son grand-père, il continue à se rendre au Lutetia, redevenu un hôtel, jusqu'à sa rencontre avec Dora. Premier roman.

La maladroite

par Alexandre Seurat
Inspirée d'un fait réel, l'histoire retrace le parcours d'une fillette maltraitée. Alors qu'un avis de recherche est lancé après la disparition de Diana, une enfant de 8 ans, l'ancienne institutrice de la petite fille est persuadée qu'elle n'a pas été enlevée, mais tuée par ses parents. Premier roman.

La Petite Barbare

par Astrid Manfredi
Une jeune femme de 20 ans, surnommée la Barbare par ses compagnons de détention, purge une peine de prison pour complicité de meurtre. Elle livre un témoignage plein de rage sur la vie en banlieue, l'absence d'amour, les clivages sociaux et la société capitaliste, luttant désespérément pour s'en sortir grâce à l'écriture. Premier roman.

L'atelier des morts

par Daniel Conrod
Le narrateur évoque tour à tour cinq membres décédés de sa famille. Se dessine l'histoire de cette famille originaire du Doubs, avec ses secrets, ses hontes et ses douleurs.

La variante chilienne

par Pierre Raufast
Florian range ses souvenirs dans des bocaux. Chaque caillou qu'il y dépose correspond à un événement de sa vie. Deux vacanciers le rencontrent par hasard, et rapidement des liens d'amitié se tissent au fur et à mesure que cet homme puise ses cailloux dans les bocaux pour raconter des histoires toutes plus incroyables les unes que les autres.

Le coeur du problème

par Christian Oster
En rentrant chez lui, Simon découvre un homme mort au milieu du salon. Sa femme Diane est en train de prendre un bain. Sans lui donner aucune explication, elle lui annonce qu'elle le quitte et part.

L'Effet poisson rouge

par Monique Jouvancy
Une comédienne, mère de deux enfants, espère trouver l'amour grâce aux réseaux sociaux. A chaque rencontre l'artifice et le mensonge se mêlent à la vérité et à la sincérité.

Le présent infini s'arrête

par Mary Dorsan
Caroline, infirmière dans un appartement thérapeutique rattaché à un hôpital psychiatrique, travaille auprès d'adolescents atteints le plus souvent de pathologies du lien. Premier roman d'inspiration autobiographique sur les relations entre soignants et patients.

Un amour impossible

par Christine Angot
Châteauroux, fin des années 1950. Pierre séduit Rachel mais refuse de l'épouser. Il accepte cependant d'avoir un enfant avec elle, Christine, qu'elle devra élever seule. A l'adolescence, Pierre reconnaît officiellement sa fille, qui, fascinée par ce qu'il lui fait découvrir, s'éloigne de sa mère. Bien plus tard, Rachel apprend que Pierre viol Christine depuis des années.

Chantiers

par Marie-Hélène Lafon
A travers ce roman, l'auteure se dévoile et évoque des moments personnels. De sa vie de fille lettrée issue de la campagne au quotidien des familles qu'elle observe en passant par ses écrivains de coeur, elle tente de faire remonter à la surface des souvenirs teintés de saveurs et de couleurs particulières.

Extrêmes et lumineux

par Christophe Manon
Entre exploration de la mémoire et enquête familiale, ce récit rend hommage aux morts et aux mots qui sauvent. Une succession de scènes fondatrices évoquent notamment des inscriptions au dos de vieilles photographies, la saga d'un théâtre ambulant, un petit hameau de campagne, un grenier, un side-car, des Fiat 500, un enterrement ou encore des bars de nuit. Premier roman.