Rencontres lectures

 Une fois par mois le mercredi à partir de 20 heures 30, venez participer à une rencontre autour des lectures de chacun. Ce moment convivial est né d’un double besoin, celui de pouvoir échanger sur ses lectures et celui d’avoir des pistes, des envies à partir des propositions des autres lecteurs.

De ces deux demandes s’est mis en place ce moment de rencontre ouvert à tous durant lequel chacun peut prendre la parole ou simplement écouter les autres. A chaque séance une liste est établie et les livres circulent par l’intermédiaire du personnel de la médiathèque. Un compte rendu et les dates de rendez-vous sont disponibles.

Œuvres proposées pour le mercredi 06 Décembre 2017 à 20h30

L'art de perdre

par Alice Zeniter
L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "harki". Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie, des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d'être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

La servante écarlate

par Margaret Atwood
Alors que la natalité ne cesse de baisser, Defred doit mettre au service de la république de Giléad, récemment fondée par des fanatiques religieux, son attribut le plus précieux : sa matrice. A travers le portrait de cette femme, l'auteure dresse un réquisitoire sans appel contre tous les intégrismes.

La Tour d'arsenic

par Anne Birkefeldt Ragde

La tresse

par Laetitia Colombani
Les destins croisés de trois femmes, sur trois continents différents. En Inde, Smita est intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper aux traditions et apprendre à lire. Julia est ouvrière à Palerme. Quand son père est victime d'un grave accident, elle découvre que l'atelier familial est ruiné. Enfin Sarah, avocate canadienne, apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Premier roman.

La Trilogie des Neshov (4) : L'espoir des Neshov

par Anne Birkefeldt Ragde
Erlend et Krumme, des parents débordés, s'efforcent de travailler dans l'espoir de vivre heureux à Copenhague. En pleine quête spirituelle, Mardigo se confronte aux changements de la société. Torunn, qui se lasse de l'infidélité de Christer, retourne dans sa terre natale. Ses lâchetés d'hier la rattrapent.

Les huit montagnes

par Paolo Cognetti
Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié. Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir. Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l’intime à l’universel et signe un grand roman d’apprentissage et de filiation.

Ce sont des choses qui arrivent : Roman

par Pauline Dreyfus
En 1945, le Tout-Paris est réuni autour du cercueil de la duchesse Natalie de Sorrente, qui a découvert le secret de ses origines au cours de la guerre.

L'Ecrivain national

par Serge Joncour
En résidence d'auteur à Donzières, dans le centre de la France, un écrivain apprend la disparition d'un vieux maraîcher. Un couple de jeunes, Aurélick et Dora, est soupçonné de l'avoir assassiné. Fasciné par Dora, l'écrivain va sillonner la région à la recherche de pistes susceptibles de faire la lumière sur cette affaire.

Nos vies

par Marie-Hélène Lafon
« J’ai l’oeil, je n’oublie à peu près rien, ce que j’ai oublié, je l’invente.J’ai toujours fait ça, comme ça, c’était mon rôle dans la famille, jusqu’à la mort de grand-mère Lucie, la vraie mort, la seconde. Elle ne voulait personne d'autre pour lui raconter, elle disait qu'avec moi elle voyait mieux qu’avant son attaque. » Le Franprix de la rue du Rendez-Vous, à Paris. Une femme, que l'on devine solitaire, regarde et imagine. Gordana, la caissière. L’homme encore jeune qui s’obstine à venir chaque vendredi matin... Silencieusement elle dévide l’écheveau de ces vies ordinaires. Et remonte le fil de sa propre histoire. Nos vies est le nouveau roman de Marie-Hélène Lafon. Il aurait pour sujet la ville et ses solitudes.<p>Rentrée littéraire 2017</p>
Malvoyant
Thème par défaut